Le confidence gap, vous connaissez ? 

C’est le fait que les femmes ont, à capacité égale, moins confiance en elles que les hommes. Dans le monde du travail, 48% des femmes estiment qu’elles auraient progressé davantage dans leur carrière en ayant plus d’estime de soi.

Prendre la parole en public, négocier son salaire ou son augmentation, présenter et défendre ses idées sont autant de situations où les femmes se sentent souvent plus démunies que les hommes.

Il ne s’agit pas que de compétences, il ne s’agit pas que des études, ça se joue aussi dans la tête. Les femmes s’autorisent moins à réussir. Les femmes s’estiment moins capables, osent moins demander, se voient comme moins légitimes.

C’est l’auto-censure féminine.

Vous voyez de quoi on parle ?

Vous êtes-vous déjà retrouvée dans une situation où :

☐ Vous n’avez pas osé demander une augmentation ?

☐ Votre idée a été mise de côté au profit d’une autre car vous n’avez pas su la défendre ?

☐ Vous n’avez pas osé postuler à un job car vous ne vous sentiez pas suffisamment légitime ?

☐ Avez-vous déjà renoncé à saisir une opportunité parce que vous vous êtes dit que vous n’en étiez pas capable ? Que vous n’étiez pas à la hauteur ?

C’est ça qui se joue aussi dans la tête.

La capacité d’encore mieux réussir, de saisir toutes les opportunités, de devenir qui on a envie d’être. Pour faire la différence, il faut souvent un petit plus, que certaines apprennent sur le tas, mais que d’autres n’apprennent jamais.

C’est pour toutes ces raisons que l’on veut permettre aux femmes d’entrer par la petite porte, de développer ce petit plus qui fait qu’elles ne laisseront plus passer aucune opportunité. Nous voulons que les femmes réussissent, ou réussissent encore mieux dans la vie. Nous les aidons à développer ces compétences transverses afin qu’elles puissent s’en servir au travail comme partout ailleurs.

Prête à prendre les choses en main ?

Pré-inscrivez-vous dès maintenant pour accéder au premier module en exclusivité.

powered by Typeform

Fait avec ❤ par des femmes et des hommes aux quatre coins de la France.
© La Petite Porte 2020